ADRESSE DU SIÈGE

5, avenue Irène Joliot-Curie

31100 Toulouse

INFOS CANDIDATURES

admissions@ima.eu.com

05 61 56 91 81

  • Facebook
  • Instagram

Institut des médias avancés ?

Le premier réseau français de formations en audiovisuel, aux nouveaux médias, vidéo, film, montage, techniques du son et broadcast. Nous offrons des formations d'excellence aux futurs professionnels des médias. Notre objectif est d'offrir des formations en groupes réduits encadrées par des professionnels  et d'apporter les compétences les plus attendues aux futurs professionnels des médias dans un cadre pédagogique amical et bienveillant.

NOS PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES

EN CHIFFRES

5

1

er 

réseau en France

campus

500

entreprises partenaires

+

Rechercher

Les fondamentaux de la distribution musicale

La distribution musicale, c'est la manière dont les labels et maisons de disque permettent à la musique de toucher les auditeurs.





Traditionnellement, les distributeurs signaient des contrats avec des labels et maisons de disque pour avoir le droit de vendre leurs productions. Le distributeur prenait un pourcentage sur la vente et reversait le solde au label. La plupart des distributeur attendent des labels des produits finis mais certains distributeurs peuvent aussi se charger de la fabrication du disque, dans ce cas le distributeur garde tout le produit de la vente jusqu'à ce que ses coûts de fabrication soient amortis.



Les fondements de la distribution musicale


Au vingtième siècle, les distributeurs faisaient le lien entre les maisons de disques et les magasins de disques, comme par exemple les boutiques indépendants, les librairies et les grandes surfaces. On peut visualiser les distributeurs comme des grossistes de la musique pour se faire une idée de leur rôle dans l'industrie de la musique.

Les labels et maisons de disques signaient (et signent encore) des contrats avec des artistes. Ils supervisent l'enregistrement de la musique, le marketing et la communication. Les consommateurs achetaient leur musique sur support vinyle, cassette ou CD. Dans la plupart des cas, la maison de disque payait la fabrication de ces supports. Pour amener les disque physiquement dans les mains des fans, les maisons de disque devaient signer un contrat de distribution avec un distributeur, qui lui même signait des contrats avec les différents points de vente. Certains distributeurs achetaient directement les albums aux maisons de disques, alors que d'autres les prenaient en dépôt vente. Les boutiques faisaient de même, certaines achetaient directement les albums aux distributeurs, alors que d'autres les prenaient en dépôt vente



Révolution dans le secteur du disque


Le téléchargement a révolutionné le secteur de la musique enregistrée à l'aube du 21ème siècle. Les fans ont commencé à téléchargé gratuitement des millions de titres grâce à des société comme Napster ou Kazaa. Même si aujourd'hui encore, des consommateurs achètent de la musique légalement sur des plateformes, les ventes de CDs et de vinyles se sont effondrées. Les service d'abonnement tels que Spotify, Apple Music, Tidal ont encore plus fait chuter les revenus du secteur de la musique enregistrée.

Des centaines de distributeurs n'ont pas résisté au changement. Aujourd'hui seule une poignée de grands distributeurs subsistent, ils sont tous contrôlés par les plus grandes maisons de disque : Sony, Capitol, Universal Music Group et Warner.



Quel futur pour la distribution de la musique ?


Les distributeurs ont encore un rôle à l'âge du numérique, même au milieu de changements si radicaux. Après tou, tous les artistes et labels ne veulent pas se charger eux même de la distribution de leurs productions. Pour cette raison, les distributeurs encore en activité continuent de travailler en collaboration étroite avec les labels pour amener la musique jusqu'aux oreilles des fans, et certains magasins continuent de vendre de la musique sur support physique. Il se chargent également de la distribution sur les plateformes digitales, même si celles-ci offrent de plus en plus de contrats de distribution directement aux artistes.