Rechercher

Matthieu BOECHE : passionné d'audiovisuel et fondateur de l'IMAAT


Passion, éducation et excellence sont les valeurs qui définissent l'IMAAT.
Nous avons recueilli cet échange avec son fondateur, Matthieu Boeche. Découvrez son parcours, les motivations qui l'ont poussé à créer cette école et ses conseils pour réussir dans le secteur de l'audiovisuel.




1. Bonjour Matthieu, peux-tu te présenter en quelques lignes ? Je m’appelle Matthieu Boeche. Je me définis comme un entrepreneur passionné d’éducation, d’art et de technologies. J’ai fondé l’IMAAT en 2015. 2. Quel est ton parcours scolaire puis professionnel ? Après un Bac scientifique, j’ai étudié l’économie, la sociologie et la philosophie à l’Université. Enfin, j’ai suivi un Master en stratégie d’entreprise dans une grande école de commerce. Au niveau professionnel, mon parcours est marqué par des expériences très variées : marketing, évènementiel, presse, édition… Juste avant de fonder l’IMAAT, j’ai travaillé cinq ans chez Apple pour participer au développement des Apple Store en Espagne. C’est sûrement l’expérience professionnelle qui m’a le plus enseigné et inspiré.

3. Comment t’es venue l’idée de créer une école d’audiovisuel ? Je suis passionné de son et de musique, et aussi de cinéma depuis toujours. Fasciné par les évolutions actuelles du secteur audiovisuel, j’avais le sentiment qu’une nouvelle génération d’école d’audiovisuel devait émerger. 4. Quels sont tes conseils pour réussir dans ce secteur ? Pour moi les trois principaux conseils que je donnerai à quelqu'un qui veut se lancer dans ce secteur sont les suivants :

1/ Bien se former, car rentrer dans le secteur audiovisuel c’est être l’héritier de nombreuses techniques et approches artistiques très riches er variées. Il faut prendre le temps de se les approprier pour donner de la profondeur à son profil professionnel.

2/ Approfondir par soi même tous les sujets qui vous passionnent et profiter à fond des technologies à notre disposition pour produire des contenus audiovisuels.

3/ Se construire un réseau solide, avec des personnes de confiance et plus expérimentées qui vous aideront et sauront vous épauler et vous conseiller. Vos formateurs et camarades de promo sont bien sûr à la base de votre futur réseau professionnel. 5. Pourquoi choisir l’IMAAT selon toi ? Pour l’ambition du projet pédagogique : l’IMAAT vise l’excellence et vise à ce que chacun.e donne le meilleur de soi même. Pour ses valeurs : l’IMAAT est bâtie autours des valeurs de communication, bienveillance et inclusion qui créent les conditions pour que chacun.e puisse s’y épanouir. Pour la réputation de ses formations : l’IMAAT propose des formations reconnues par les meilleures entreprises du secteur (France Télévision, Canal Plus, NRJ, Skyrock…). Enfin, le mieux est de visiter le campus et les studios, prendre le temps de connaître l’équipe pédagogique, ce sont tous des pros reconnus dans le secteur et ils sauront vous aider à bien choisir votre école. 6. Que penses-tu du développement du secteur de l’audiovisuel ? Après avoir été impactés par la crise sanitaire, les secteurs de la culture et du spectacle vivant sont de nouveau très dynamiques. Avec une nouvelle offre de spectacles, concerts et festivals portés par un appétit renouvelé du public pour des expériences en live. Cela donne de belles perspectives d’emploi à l'horizon, deux ou trois ans pour tous ceux et celles qui se tourneront vers les métiers du live : ingénieur.e du son, assistant.e son, producteur.trice de spectacle, artiste live, DJ... Du côté de la vidéo, c’est l’accélération. Les études du secteur ont démontré une croissance en emplois et création d’entreprises déjà soutenue de plus de 10% par an sur les dernières années. Les grandes plateformes et les chaînes historiques se livrent une guerre commerciale sans merci avec des productions de plus en plus nombreuses et ambitieuses. L’Etat continue de soutenir le secteur par des subventions ciblées et par des lois favorables comme l’obligation faite aux grandes plateformes type Netflix, Amazon et Apple d’investir en production en France une part significative de leurs revenus. Les petites entreprises ne sont pas en reste et communiquent massivement en vidéo. Cela donne de très belles perspectives d’emploi et de création d’entreprises aux futur.e.s réalisateurs.trices, monteurs.euses, cadreurs.euses et producteurs.trices. Le secteur connaît une pénurie de technicien.nes qui devrait perdurer et favoriser l’insertion professionnelle et des conditions de travail attrayantes. Enfin, les technologies émergentes comme la réalité virtuelle, la 5G, l’intelligence artificielle vont porter le secteur vers l’innovation à un rythme soutenu. Autant dire que les techniciens et techniciennes de l’audiovisuel seront les artistes et artisans incontournables de ce développement.

7. As-tu quelques mots à dire aux futur.e.s étudiant.es de l'IMAAT ? 2022 est l’année idéale pour commencer à vous former aux métiers de l’audiovisuel et intégrer un secteur passionnant. Je vous souhaite de rejoindre l’IMAAT à la rentrée, toute notre équipe sera là pour vous aider à trouver votre voie et à réussir votre projet professionnel.




Tu souhaites travailler dans le secteur de l'audiovisuel ? N'attends plus, l'IMAAT propose des formations de qualité qui te permettront de devenir un.e vrai.e professionnel.le dans ce secteur !