Rechercher

Portraits de Beatmakers : @Fana

Dans cette série de portraits, l'Institut des médias avancés part à la rencontre de beatmakers passionné·e·s



Bonjour Fana, peux-tu te présenter en quelques lignes ?


Mon nom d'artiste est Fana, je suis compositrice depuis 11 ans. Je donne également des cours de MAO et depuis peu je me suis mise aux illustrations sonores.

Quel a été ton parcours ?

Concernant mes études, j'ai un DEUG en sociologie, un BTS MUC et une licence Médiation Culturelle et Communication, qui comprenait musicologie et ethnomusicologie. En parallèle, je faisais de l’événementiel dans le domaine associatif, ça m'a permis de rencontrer pas mal de gens différents et surtout de comprendre qu'il était possible de vivre de sa passion. J'ai fini par faire une formation Composition musicale et arrangement pour compléter mon expérience autodidacte.

Quelles ont été les sources d'inspiration qui t'ont menée à cette passion ? J Dilla, Timbaland, Robert Glasper, Martin Hannett et le cinéma.


Comment définirais-tu ton style musical ? Assez éclectique mais il y'aura toujours une base Neo Soul ou Boom Bap et pas mal d'instruments « ethniques ». Avec quels matériels / logiciels travailles-tu au quotidien ? Je travailles avec Reason pour les prods. En matos j'ai un petit setup mais qui me suffit pour le moment : une carte son interface UAD, ecoute Dynaudio BM6 MKIII, casques DT 990 et DT770, un MicroKorg, un clavier maître, une Maschine Mikro MK3 et une MPC Akai 2000 XL, guitares et basse. Comment se passe ta vente de beats ?

Je ne fonctionne qu'en licence exclusive pour le moment avec un catalogue de prods mis à jour régulièrement (previews disponibles sur mon Instagram), commandes + éditeurs.

Je travaille avec Scratch, c'est une graphiste qui s'occupe de tous mes artworks et illustrations.

Quels rapports entretiens-tu avec la communauté rap ?

Je m'y suis toujours sentie bien et à ma place. Peu importe où tu te trouves, tu pourras toujours rencontrer des gens dans la même vibe que toi. Quels sont les 3 conseils que tu donnerais aux jeunes beatmakers ? N°1 Être curieux/curieuse donc écouter le plus de choses possibles, développer son univers musical et son propre groove. Il ne faut pas essayer d'imiter quelqu'un d'autre, une copie d'une autre copie etc, ça n'a pas d’intérêt.

N°2 Même si c'est une passion, il n y'a pas de mystère : beaucoup de travail et de persévérance.


N°3 Toujours se faire plaisir.

Suivez Fana sur son compte Instagram


Envie de rejoindre la nouvelle génération de Beatmakers ? Intégrez le Diploma in Audio Production


ADRESSE DU SIÈGE

5, avenue Irène Joliot-Curie

31100 Toulouse

INFOS CANDIDATURES

admissions@ima.eu.com

05 61 56 91 81

  • Facebook
  • Instagram

Institut des médias avancés ?

Le premier réseau français de formations en audiovisuel, aux nouveaux médias, vidéo, film, montage, techniques du son et broadcast. Nous offrons des formations d'excellence aux futur·es professionnel·les des médias. Notre objectif est d'offrir des formations en groupes réduits encadrées par des pros  et d'apporter les compétences les plus attendues à nos stagiaires dans un cadre pédagogique innovant et bienveillant.

NOS PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES

EN CHIFFRES

6

1

er 

réseau en France

campus

500

+

entreprises partenaires