Rechercher

Richard Portelli : luthier numérique

Dans sa série de portraits consacrés aux professionnels de l'audiovisuel, l'IMAAT a recueilli cet échange avec Richard Portelli, fondateur de la start-up Hexachords, qui édite la série de plug-ins Orb Producer Suite : un logiciel qui utilise l’intelligence artificielle pour aider les compositeurs et beatmakers à créer des arrangements et propose de nouvelles idées d’harmonies et de mélodies.




Bonjour Richard, peux-tu te présenter en quelques lignes ?


Je m’appelle Richard Portelli, je suis le fondateur de Hexachords, une start-up qui développe et distribue des logiciels pour aider les musiciens et compositeurs à explorer de nouvelles idées musicales.


Quel a été ton parcours ?


Concernant mes études, j’ai été élève à l’Ecole Normale Supérieure en physique théorique et j’ai également étudié l’écriture musicale au Conservatoire de musique de Lyon. Après quelques années comme Chef de projet développement informatique au sein de plusieurs entreprises, j’ai créé Hexachords en 2015.


Quelles ont été les sources d’inspiration qui t’ont menées à ce projet ?


Passionné de musique classique et d’orchestration, j’avais en tête de créer des outils innovants qui permettent aux compositeurs et musiciens d’explorer rapidement de nouvelles pistes musicales. Ce projet est la jonction de deux passions : le développement technologique et la musique.


Comment définirais-tu ton instrument virtuel ?


Notre produit principal Orb Producer Suite est un ensemble de quatre plug-ins connectés entre eux qui permettent de générer des boucles musicales à partir de choix musicaux. Chaque plug-in tient un rôle dans la composition : la basse, la mélodie, les accords et les arpèges. Nous utilisons à la fois des algorithmes spécifiques et du deep learning issu de l’apprentissage de dizaines de milliers de partitions existantes.


Avec quels matériels / logiciels travailles-tu au quotidien ?


Nous utilisons des ordinateurs de pointe disposant de processeurs et cartes graphiques de dernière génération afin de supporter les calculs nécessaires. Comme logiciels, nous utilisons essentiellement des outils de développement : Visual Studio, Tensorflow, Python.


Comment se passe la vente de ton plug-in ?


Nos perspectives sont très bonnes, les ventes ont doublée en un an. Nous distribuons via notre site nos logiciels dans le monde entier.


Quels rapports entretiens-tu avec la communauté des beatmakers et compositeurs ?


C’est un public exigeant, avide de nouveauté et extrêmement ouvert aux nouvelles technologies avec qui nous échangeons souvent. C’est une satisfaction de voir les possibilités de notre produit décuplés par le talent de nos utilisateurs.


Quels sont les 3 conseils que tu donnerais aux jeunes qui aimeraient créer leurs propres instruments ou plug-ins ?


N°1 Prendre le temps de bien se former à la programmation, de préférence orientée objet.


N°2 Bien connaître l’ensemble des plug-ins et instruments déjà existants afin d’être sûr d’apporter des innovations.


N°3 Être très exigeant avec soi-même car le développement de logiciels n’admet pas l’approximation.



Découvrez les plug-in d'Orb Producer sur www.orb-composer.com


Envie de maîtriser les bases techniques du son et de la production ? Intégrez le Diploma in Audio Production