Rechercher

Tournez de meilleurs films en évitant ces 5 erreurs de débutant

En tant que filmmaker, vous ferez de nombreuses erreurs. Mais peut être vous éviterez celles-ci.

L'erreur est humaine, et les filmmakers sont aussi des humains. Même si vous avez un don incroyable et que vous êtes la réincarnation des frères Lumière, vous allez faire des erreurs, et cela sera difficile. C'est pourquoi il est si enrichissant d'apprendre d'autres filmmakers qui ont déjà vécu l'expérience d'un tournage sans son exploitable, qui se sont déjà brûlés les mains en manipulant des projecteurs sans gants et tous les pièges existants dans votre merveilleux métier...


Dans cette vidéo, Jordy Vandeput de Cinecom vous montre cinq erreurs apprises dans sa carrière de filmmaker dans l'espoir de vous les faire éviter. Voici ses conseils (en anglais) :



Passons rapidement sur les erreurs qu'il mentionne dans sa vidéo :


Dépenser trop d'argent dans votre caméra


Nous sommes tous coupables de celle-ci. Il est fréquent d'investir beaucoup d'argent dans une caméra avec l'espoir de rendre ses images belle "comme au cinéma". Le problème avec ce raisonnement, c'est de ne pas pouvoir investir dans le matériel comme des lumières, stabilisateurs, objectifs... qui auraient un réel impact sur la qualité des images tournées. En plus, une caméra peut devenir obsolète en environ 2 ans. Si vous avez de l'argent à investir, n'essayez pas d'en faire trop avec une dépense spectaculaire mais achetez petit à petit dans des accessoires pour le long terme.



Se préparer trop ou pas assez


Il y a d'habitude deux types de filmmakers débutants : ceux qui se préparent trop peu et ceux qui se préparent trop. Les deux approches sont problématiques. Si vous n'êtes pas assez préparé, vous allez au devant de nombreux problèmes, depuis l'oubli d'équipements indispensables jusqu'au manque de temps pour finaliser un projet important. A l'opposé, si vous vous préparez trop, vous risquez de ne jamais quitter l'étape de la pré-production. Vous continuer de penser pendant des semaines et des mois jusqu'à ce que tout le projet semble confus ou trop compliqué.

Une bonne chose est de vous donner dès le départ un planning précis pour vous préparer, juste assez pour assembler vos idées et planifier le projet. Une fois la date limite atteinte, ne la repoussez pas. Commencez la production quoi qu'il arrive. Vous ne serez jamais prêt à 100% mais cela fait partie du filmmaking et c'est surement mieux comme ça !



Ne pas être fidèle à vous même


Vous voulez être le prochain Nolan ? le prochain Chabrol ? le prochain Tarantino ? Mal ! Vous ne serez jamais comme eux car ils sont eux et vous, vous le savez, vous êtes... vous. C'est génial d'être inspiré par les grands réalisateurs et que vous aimeriez que votre travail de filmmaker s'inspire des ambiances, des aspects esthétiques ou du rythme des plus grands.

Trouvez votre propre vois, votre propre style. Trouvez les histoires que vous voulez raconter et découvrez comment vous souhaitez les aborder avec votre approche créative. Parce que tout le monde peut être une pâle copie de Nolan, Chabrol et Tarantino, mais personne ne peut être aussi bien vous, que vous !



Ne pas apprendre des meilleurs


Il y a de nombreuses ressources à votre disposition pour apprendre. Internet est plein de tutos, de guides et d'articles pour vous aider à apprendre sur à peu près tous les sujets possibles et imaginables. Juste assurez vous d'apprendre des meilleurs. Vous pouvez apprendre en regardant des vidéos, en analysant des films, en lisant des livres, en écoutant des podcasts. Peut être que vous n'aurez pas le déclic simplement en regardant une vidéo mais en sortant filmer un court métrage avec un budget zéro.



Négliger les détails


Dans le filmmaking, tout à de l'importance. Depuis les objectifs que vous utilisez jusqu'à l'organisation des repas. En tant que débutant, vous focalisez parfois trop de temps, d'attention, d'argent et d'énergie sur des choses qui vous paraissent importantes mais qui ne le sont pas - comme avoir la meilleure caméra possible - tout en ne vous rendant pas compte que votre tournage ne sera pas exploitable parce que vous avez négligé d'aligner votre niveau avec l'horizon. Le matériel haut de gamme ne remplacera jamais votre attention consciente à tous ces détails d'un tournage. Restez concentré.


Nous vous souhaitons de bons tournages et d'appliquer tous ces conseils avec succès ! 

ADRESSE DU SIÈGE

5, avenue Irène Joliot-Curie

31100 Toulouse

INFOS CANDIDATURES

admissions@ima.eu.com

05 61 56 91 81

  • Facebook
  • Instagram

Institut des médias avancés ?

Le premier réseau français de formations en audiovisuel, aux nouveaux médias, vidéo, film, montage, techniques du son et broadcast. Nous offrons des formations d'excellence aux futur·es professionnel·les des médias. Notre objectif est d'offrir des formations en groupes réduits encadrées par des pros  et d'apporter les compétences les plus attendues à nos stagiaires dans un cadre pédagogique innovant et bienveillant.

NOS PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES

EN CHIFFRES

6

1

er 

réseau en France

campus

500

+

entreprises partenaires