Rechercher

Une carrière dans la musique : comment devenir ingénieur du son ?

Vous pensez que le métier d'ingénieur du son dans la musique est fait pour vous ? Si l'artiste rencontre le succès, il y a des chances pour que l'on parle de l'équipe de son qui l'entoure. Mais les ingénieurs du son doivent aussi faire face à de grandes responsabilités.





Beaucoup de personnes imaginent l'ingénieur du son comme celui qui trône derrière une grande console (aussi appelée table de mixage) pendant un concert et qui mixe les pistes que le public entend (aussi appelé ingénieur façade). Comme la production de la musique enregistrée comporte plusieurs étapes (enregistrement, édition, mixage et mastering), il y a d'autres types d'ingénieurs du son avec des rôles spécifiques et des compétences particulières.



Un ingénieur du son, c'est quoi ?


Les ingénieurs du son ont tous des spécificités et compétences particulières. Un bon ingénieur du son possède de nombreuses compétences qui se complètent.


L'ingénieur du son façade s'occupe du son entendu par le public dans les concerts. Chaque instrument sur scène possède un micro (chanteur, grosse caisse, caisse claire, overheads, cuivres...) ou est directement relié à une boite de direct (DI direct injection box). Chaque source correspond à une vois sur sa table de mixage et son travail est de travailler le son, en faisant en sorte que chaque son soit audible et plaisant aux oreilles en utilisant le gain, l'équalisation, la compression, des effects, etc.


L'ingénieur du son retour travaille sur une table de mixage séparée, située sur le côté de la scène. Il a en charge le son que le groupe sur scène entend. Chaque membre du groupe (chanteurs, musiciens...) possède un retour individuel le plus souvent sous forme d'oreillettes intra auriculaires. L'ingénieur retour fait un mixage de la musique spécifique à chacun des membres du groupe. Chaque musicien peut avoir des demandes particulières et donnent des instructions à l'ingénieur du son, par exemple le chanteur voudra entendre sa voix et continuer à bien distinguer la batterie et mes guitares.


Les ingénieurs du son en charge du système sont ceux qui installent et calibrent le système d'application du son (amplificateurs, line array, subwoofers...). Ils choisissent en amont le système son adéquat pour le projet, supervisent la mise en place du sytème (montage, alignement, calibration...) et font en sorte que tout fonctionne de façon optimale. Ils facilitent beaucoup le travail de l'ingénieur du son façade en s'assurant que le système s'adapte parfaitement à l'acoustique de la salle, souvent aidée par des logiciels de modélisation acoustique.


Sur certains concerts, les plus petits, les trois métiers peuvent être faits par la même personne. Sur les grandes tournées dans les salle de type Zénith et les festivals, c'est une équipe composée de plusieurs ingénieurs du son spécialisées et d'assistants qui s'occupe de la mise en place de système beaucoup plus complexes.



L'ingénieur du son studio a la responsabilité de l'enregistrement des chanteurs et musiciens dans le cadre de la production d'un single ou d'un album. Après avoir défini avec le réalisateur artistique ou le groupe le type de son recherché et en fonction du style de musique, il choisit les microphones à utiliser parmi de nombreux types (dynamiques, statiques, à ruban, stéréo...) et les met en place. Toutes ces décisions auront une influence sur le son final et l'expérience de l'ingénieur du son est primordiale. Il se charge ensuite de l'enregistrement des différentes pistes en s'assurant du respect parfait du signal. Le son est parfois traité à l'enregistrement ou laissé brut pour un traitement en phase de mixage.


L'ingénieur du son mixage travaille le son du disque à partir de toutes les pistes enregistrées. Il sélectionne d'abord les meilleures prises et organise son travail afin de traiter en détail chaque élément. C'est lui qui façonne grâce à des effets et des choix artistiques le son final du disque. Les meilleurs ingénieurs du son mixage sont très reconnus pour leur touche artistique et sont demandés par les meilleurs artistes. Ils sont spécialisés. Parfois un artiste qui part en tournée s'accompagne de son ingénieur du son mixage pour s'occuper du son façade et ainsi garder une homogénéité dans le son proposé au public.


L'ingénieur du son mastering s'occupe de traiter les différents morceaux d'un album dans leur ensemble avant leur diffusion. Il travaille avec un système acoustique et une salle d'écoute calibrés à la perfection et peut faire de très légères retouches sur la dynamique, l'équalisation et la spatialisation du son. Chaque support (streaming, CD, vinyle...) requiert un mastering spécifique en fonction de contraintes physiques. C'est l'ingénieur du son qui, après validation de l'artiste, transmet les fichiers au label pour la diffusion finale.



Quelle formation pour devenir ingénieur du son ?


Même si certains ingénieurs du son sont des autodidactes qui ont appris par l'expérience, d'abord sur des projets modestes puis en progressant peu à peu vers des artistes et tournées de plus grande envergure, aujourd'hui, le secteur emploie plus facilement des ingénieurs du son qualifiés, efficaces et connaissant parfaitement toutes les technologies complexes employées sur scène et en studio. En France, il existe différente voies pour acquérir les compétences fondamentales de l'ingénieur du son.


Le cursus public le plus connu est proposé par l'école Louis Lumière qui s'intègre sur concours après deux ans d'études supérieures. Il existe aussi un BTS Audiovisuel option métiers du son proposé dans une dizaine de lycées publics en France, là aussi les places sont comptées avec plusieurs centaines de candidats pour une poignée de places.


Dans le privé, de nombreuses écoles proposent des formations après le Bac soit pour préparer le BTS Audiovisuel, soit sur des parcours et diplômes spécifiques. Une bonne école d'ingénieur du son s'appuie sur une équipe de formateurs expérimentée pouvant aborder tous les aspects des technologies du son. Une formation initiale ne négligera pas les aspects artistiques, culturels et scientifiques du métier, en plus de la maîtrise des technologies. L'Institut des médias avancés propose un cursus partout en France en 3 ans qui permet d'acquérir ces compétences.


Les stages en entreprises sont indispensables pour connaître sur le terrain les pratiques professionnelles, le travail d'équipe et le savoir-faire d'un métier de terrain. Il est très important de choisir de faire des stages qui vous permettent de vous spécialiser vers les compétences du métier d'ingénieur du son qui vous attire le plus. Si vous avez le projet de devenir ingénieur du son façade ou retour, il convient par exemple de faire un stage dans une société de production de concerts et de festivals de musique.



Quel est le salaire de l'ingénieur du son ?


Le salaire varie énormément en fonction de l'expérience et de la taille du projet, des conditions de travail... Un ingénieur du son gagne entre 200 et 500 euros bruts par jour travaillé.



Comment trouver du travail comme ingénieur du son ?


Le travail s'obtient en grande majorité par le bouche à oreille et la réputation, en étant contacté régulièrement par des groupes, artistes, à travers des amis, des tours managers ou même directement par certaines salles de concerts et producteur de spectacles. C'est pourquoi il est très important de se constituer dès le début de sa formation et de ses premiers stages un bon réseau professionnel.


Qu'est-ce qu'un bon ingénieur du son ?


Tous les ingénieurs du son maîtrisent les aspects techniques de leur métier. C'est surtout une question subjective car un artiste a besoin de trouver un ingénieur du son qui colle bien au style recherché. Un bon ingénieur du son sera capable de mixer des styles de musiques très différents. Il peut aussi se spécialiser dans un style et devenir une référence dans son domaine. Le plus important est d'avoir une bonne attitude, de rester calme même sous pression, garder le sourire et être toujours un membre de l'équipe sur lequel les autres peuvent compter.



Quels conseils pour quelqu'un qui veut devenir ingénieur du son ?


Se former sérieusement, travailler dur et faire son possible pour passer du temps dans les studios et les salles de concert autours de chez soi. Ecouter beaucoup de musique, de styles variés. Parler avec les ingénieurs du son, rencontrer les entreprises de production et proposer son aide. Ne pas avoir peur de démarrer en bas de l'échelle en s'occupant de ranger le matériel ou comme assistant. C'est sur le terrain que se fait le principal de l'apprentissage et où vous construirez un carnet d'adresse professionnel.


L'Institut des médias avancés propose des formations au métier d'ingénieur du son.

ADRESSE DU SIÈGE

5, avenue Irène Joliot-Curie

31100 Toulouse

INFOS CANDIDATURES

admissions@ima.eu.com

05 61 56 91 81

Institut des médias avancés ?

Le premier réseau français de formations en audiovisuel, aux nouveaux médias, vidéo, film, montage, techniques du son et broadcast. Nous offrons des formations d'excellence aux futur·es professionnel·les des médias. Notre objectif est d'offrir des formations en groupes réduits encadrées par des pros  et d'apporter les compétences les plus attendues à nos stagiaires dans un cadre pédagogique innovant et bienveillant.

  • Facebook
  • Instagram

NOS PARTENAIRES TECHNOLOGIQUES

EN CHIFFRES

7

1

er 

réseau en France

campus

500

+

entreprises partenaires